Claude Bartolone à Saint-Fons le 5 octobre

Ecrit le & classé dans Actualité des élu-e-s.

Claude Bartolone rend visite au nouveau Député de la 14ème circonscription du Rhône, Yves Blein, vendredi prochain 5 octobre.

Suite à son élection comme député du Rhône, Yves Blein souhaitait retrouver tous ceux et toutes celles qui l’ont soutenu dans sa campagne.
Il organise donc une :

Soirée de rentrée politique et festive « Quand le changement devient réalité »
en présence de Claude Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale,
dès 20h à Saint-Fons :

Accueil par Christiane Demontès, Sénatrice du Rhône – Maire de Saint-Fons
Intervention d’Yves Blein, Député du Rhône,
Claude Bartolone reviendra ainsi lors d’un discours sur les premières mesures gouvernementales prises depuis l’élection de François Hollande matérialisant la réalité du changement.

► Rendez-vous à 20h au Hall des fêtes de Saint-Fons, Place Girardet.

Confirmation:
par mail: yblein@assemblee-nationale.fr
par tél: 01 40 63 67 33 / 06 70 77 77 35

Sylvie Guillaume élue vice-présidente du groupe socialiste au Parlement Européen

Ecrit le & classé dans Actualité des élu-e-s.

Suite à l’élection de Martin Schulz comme président du Parlement européen le mardi 17 janvier dernier, le groupe Socialistes et Démocrates au Parlement européen a élu un nouveau président et a renouvelé son bureau, composé de 9 vice président-e-s.

Sylvie Guillaume, candidate au nom de la Délégation socialiste française, a été élue vice-présidente du groupe Socialiste & Démocrates.

Aujourd’hui, mercredi 25 janvier, à l’issue d’une première réunion du bureau du groupe ont été réparties les délégations. Sylvie Guillaume sera donc en charge de l’Europe des Citoyens (suivi des travaux des commissions parlementaires Libertés civiles, justice, Affaires intérieures ; Affaires constitutionnelles ; Affaires juridiques ; et Pétitions). Par ailleurs, elle a proposé à ses collègues de se charger d’une mission supplémentaire autour de la mobilisation de la jeunesse sur les enjeux européens, ce qu’ils ont accepté.

« Je tiens tout d’abord à remercier mes collègues Socialistes & Démocrates français et européens pour leur confiance, déclare l’eurodéputée. J’aurai à cœur de mettre ma capacité de travail et ma détermination au service de nos combats communs.

« Les défis sont nombreux pour les Socialistes & Démocrates au sein du Parlement européen et au delà, envers les citoyen-ne-s européen-ne-s, sur les sujets dont je vais avoir la responsabilité. Les Socialistes & Démocrates ont la responsabilité d’avoir une parole forte et claire contre la perpétuelle tentation du repli sur soi des droites européennes au Parlement et au Conseil. »

« Je suis par ailleurs convaincue que pour inverser la méfiance des citoyen-ne-s envers l’Union européenne, cela passe nécessairement par la mobilisation de la jeunesse. Les plus jeunes générations ont grandi avec l’Union, l’euro, la libre circulation et le programme Erasmus… Nous avons la responsabilité, comme décideurs européens, d’écouter et d’impliquer ces millions de jeunes citoyen-ne-s pour redonner un souffle démocratique indispensable à l’Union européenne, explique Sylvie Guillaume. »

« Nous avons toute confiance en Sylvie Guillaume pour la réussite de sa nouvelle mission, conclut Catherine Trautmann, au nom de la Délégation Socialiste française. Depuis le début de son mandat, elle a fait preuve d’un engagement sans faille dans les commissions parlementaires dont elle est membre, et elle saura, nous en sommes certains, apporter beaucoup à notre groupe politique »

—-
le groupe de l’Alliance progressistes des Socialistes et Démocrates au Parlement européen est composé de 190 membres, c’est le deuxième groupe le plus important du Parlement derrière le PPE.

Le président du groupe est Hannes Swoboda (Autriche)
Les 9 vices président-e-s sont, par ordre alphabétique :
Véronique De Keyser
(Belgique)
Enrique Guerrero-Salom
(Espagne)
Sylvie Guillaume
(France)
Stephen Hughes
(Royaume Uni)
Rovana Plumb
(Roumanie)
Bernhard Rapkay
(Allemagne)
Libor Rouček
(Tchéquie)
Patrizia Toia
(Italie)
Marita Ulvskog
(Suède)

Lancement de la newsletter du Groupe Socialiste au Conseil Général

Ecrit le & classé dans Actualité des élu-e-s.

L’Edito du Président

Voici la première newsletter du groupe socialiste du Conseil Général du Rhône, dont l’objectif est de vous faire partager notre travail et de rendre compte à ceux qui nous ont désignés ou élus.

Le groupe socialiste s’est positionné comme une opposition positive qui travaille en commission, qui fait évoluer les dossiers, et qui négocie avec l’exécutif dans l’intérêt des rhodaniens.

Mais nous sommes aussi une opposition résolue lorsque c’est nécessaire.

Nous refusons l’assimilation UMPS et nous avons pris à bras le corps le dossier des emprunts toxiques, la question des politiques de l’enfance et la question majeure des transports.

Dans l’année qui commence, nous aurons l’occasion d’aborder à nouveau la question du musée des Confluences et du Rhônexpress ainsi que les enjeux majeurs autour des réformes territoriales.

Sur notre initiative, les présidents des groupes socialistes de Lyon, du Grand Lyon, de la Région Rhône-Alpes et du Conseil Général du Rhône, se réunissent régulièrement pour définir des positions communes sur les politiques à mener.

Alors que me reste-t-il à vous souhaiter pour 2012 ?

En cette période de vœux, d’étranges messages contradictoires nous sont proposés : notre système social nous aurait permis d’affronter la crise, mais il serait en même temps un poids qu’il faudrait alléger radicalement.

Étrange contradiction encore entre un discours qui se présente comme protecteur des plus petits et qui dénie aux plus faibles, aux plus fragiles, le droit à une vraie protection et à un bouclier social.

Pour 2012, je vous souhaite des mots qui guérissent au lieu de blesser.

 

Je vous souhaite des initiatives communes qui libèrent de l’énergie au lieu de l’étouffer.

 

Je vous souhaite dans le Rhône, des actions qui rassemblent au lieu d’exclure.

 

Je formule des vœux pour une année 2012 apaisée, solidaire, qui nous apporte la réussite personnelle et la santé, et je vous assure de ma détermination au service de l’intérêt général.

 

Bon 6 mai à chacun de nos lecteurs !

Thierry Philip

Menaces contre un élu Socialiste à Vénissieux

Ecrit le & classé dans Actualité des élu-e-s.

Notre Camarade Lotfi Ben Khelifa a récemment reçu un courrier d’insultes et de menace. Voici la réaction de notre ami élu municipal vénissian :

« Le 29 juillet 2011 en relevant mon courrier à la mairie de Vénissieux, j’ai été choqué par un courrier d’insultes antisémites et de menace de mort qui m’a été adressé en ma qualité d’élu chargé de l’Etat civil à la ville de Vénissieux. Suite aux propos inacceptables et méprisants tenus par André GERIN député de la 14ème circonscription le 21 juin 2011, à l’égard des immigrés, j’avais réagi à mon tour par voie de presse pour dénoncer l’inexactitude de ses propos et sa course « à la drague » des voix du Front national.

Outre les félicitations adressées à messieurs Guéant et Gerin suite à leurs propos anti-immigrés, l’auteur de ce courrier se dit être un ancien combattant. Il fait état de la guerre d’Algérie, de l’actualité en générale des événements de Paris en 2005, de Grenoble en 2010… 4 pages sur le même registre et il finit son courrier en signant d’une croix gammée en invoquant le retour d’Hitler pour combattre la racaille étrangère !

Les propos de certains parlementaires ont libéré la parole des plus farouches racistes et extrémistes, ils ont réveillé le nid des fascistes qui ne rêvent que de ratonade et de la France coloniale. Parmi ces élus il y’en a même qui ont été on nommé ambassadeur de l’extrême droite.

Dire que le problème de la France « c’est l’immigration », qu’il faut censurer les groupes de rap « issu de l’immigration » prétextant que leurs chansons sont un appel à la haine raciale, ce sont de faux débats à des fins électoralistes.

Le fait que quelques parlementaires stigmatisent une certaine population, à des fins électoralistes est dangereux et va à l’encontre de nos valeurs Républicaines. Ils ne se soucient pas des dommages, voir des catastrophes que cela engendre : en Norvège Anders Behring Breivik l’extrémiste auteur de l’attaque qui à fait 77 morts se dit être en guerre contre « l’islamisation de l’Europe ».

En 2002 à Nanterre, un homme installé dans le public, Richard Durn, se lève et fait usage d’armes à feu il tue 8 élus et en blesse 19 autres.

Il est irresponsable de tenir des propos de la sorte sans se préoccuper des conséquences que cela peut engendrer. Aujourd’hui c’est une lettre de menace de mort adresser à un symbole Républicain de notre France multiculturelle, demain que se passera t il ?

Le fait de stigmatiser l’étrangers en le désignant comme le responsable de nos problèmes économiques et sociaux, plutôt que d’inciter nos populations au vivre ensemble et à la sérénité est inquiétant. Paradoxalement, si pour ce parlementaire l’immigration n’est pas une chance pour la France, elle à toujours été une chance pour composer la majorité municipale à laquelle j’appartiens, et aussi une chance pour que le député conserve son siège à la l’assemblée nationale depuis 23 ans. »