Ecrit le .

Réaction de Yann Crombecque, premier secrétaire du Ps du Rhône aux propos tenus par Gérard Collomb lors de sa conférence de presse ce jour.

Mardi 15 octobre 2019

En tant que Premier secrétaire de la fédération du Rhône du PS, je tiens à réagir aux propos tenus par Gérard Collomb aujourd’hui lors de sa conférence de presse lançant sa campagne pour les élections métropolitaines.

Gérard Collomb mentionne que des personnes représentant le PS seraient présentes sur ses listes et dans l’organisation de sa campagne.

Je tiens à préciser que le PS ne s’associe aucunement à cette campagne sous quelle que forme que ce soit.

En se revendiquant de LREM et en ayant l’investiture de celle-ci, Gérard Collomb sait pertinemment que le PS ne peut se reconnaître dans sa ligne politique. La fédération du Rhône du PS ne sépare pas les positions nationales et locales car elles sont intimement liées.

Les décisions gouvernementales ont des impacts locaux que le PS ne cautionne pas : sur le logement, la politique sociale, les services publics, sur la fiscalité, l’éducation, la transition écologique etc.

La fédération du Rhône du PS souhaite la clarté et recherche les voies d’un rassemblement des forces de gauche et écologistes pour les élections municipales et métropolitaines pour proposer un projet écologique et social à nos concitoyen.nes.

Si des membres du PS rejoignent la campagne de Gérard Collomb, ils se mettent en contradiction flagrante avec la ligne politique nationale et départementale du PS qu’ils et elles ne peuvent ignorer.

Chacun devra alors en tirer les conséquences. J’invite ces personnes qui adhérentes du PS à faire preuve d’honnêteté et de cohérence et à démissionner du Parti.

Pour la fédération du Rhône du PS, ces élections seront placées sous le signe de la clarté, des convictions et de la fidélité à sa famille politique.

Yann Crombecque
Premier secrétaire fédéral

Laissez une réponse

  • (Se sera pas publié)