Ecrit le .

Lyon, le 3 Mai 2018

Libérez Moussa

Ce jeudi 3 mai, un jeune homme nommé Moussa, détenu pendant plusieurs semaines au centre de rétention de Nîmes a été conduit jusqu’à l’aéroport de Lyon  Saint-Exupéry pour être expulsé vers la Guinée.

Ce jeune homme, homosexuel, a rejoint la France en 2015 après que son compagnon ait été brûlé vif devant ses yeux. Il a quitté son pays afin de fuir les horreurs qu’il y avait subies et espérant obtenir la protection de notre pays. Pour des raisons inconnues, sa demande d’asile a été refusée, alors même que son pays d’origine criminalise l’homosexualité et la punit de plusieurs années de prison.

Nous souhaitons affirmer notre soutien à la mobilisation citoyenne et assurer l’association Aides, dont il est militant actif, de notre mobilisation pour que Moussa obtienne la protection de notre pays. Il est indigne qu’un pays comme la France expulse un homme susceptible de subir la prison ou la torture en raison de son orientation sexuelle. Aussi, nous en appelons aux autorités qui doivent sans tarder réexaminer sa demande d’asile.

Nous resterons vigilants dans les heures et les jours à venir et veillerons à ce que Moussa ne soit en aucun cas expulsé vers la Guinée.

Yann Crombecque

Premier secrétaire fédéral

Les commentaires sont fermés.