Ecrit le .

Suite aux élections législatives, Jean-Christophe Cambadélis avait annoncé sa volonté de se retirer de ses fonctions pour laisser la place à une nouvelle direction collégiale provisoire, chargée de bâtir et de soumettre au vote des militant-e-s une feuille de route afin de refonder notre parti

Cette direction a été désignée et votée par le Conseil National du 8 juillet.

Paritaire, elle est composée de 16 membres : Nadège AZZAZ (conseillère régionale d’Île-de-France et conseillère municipale de Châtillon), Guillaume BACHELAY (ancien député de Seine-Maritime et secrétaire national à l’animation), Ericka BAREIGTS (ancienne ministre et députée de la Réunion), Luc CARVOUNAS (député du Val-de-Marne), Carole DELGA (ancienne ministre et présidente de la Région Occitanie), Matthias FEKL (ancien ministre et conseiller régional de la Nouvelle Aquitaine), Frédérique ESPAGNAC (sénatrice des Pyrénées-Atlantiques et conseillère régionale de la Nouvelle Aquitaine), Régis JUANICO (député de la Loire), Nathalie KOENDERS (première adjointe au maire de Dijon et conseillère départementale de Côte-d’Or), Jean-Marc GERMAIN (ancien député des Hauts-de-Seine), Valérie RABAULT (députée du Tarn-et-Garonne), François KALFON (conseiller régional d’Île-de-France et conseiller municipal de Melun), Laurence ROSSIGNOL (ancienne ministre et sénatrice de l’Oise), Emmanuel MAUREL (député européen), Isabelle THIS SAINT-JEAN (conseillère régionale d’Île-de-France) et Rachid TEMAL (conseiller régional d’Île-de-France, conseiller municipal de Taverny et secrétaire national à la coordination et à l’organisation).

La direction provisoire est assistée du trésorier national du Parti, Jean-François DEBAT (maire de Bourg-en-Bresse et président du groupe socialiste au conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes), ainsi que de trois collectifs :

  • la coordination des élu-e-s avec Olivier FAURE (député et président du groupe Nouvelle Gauche à l’Assemblée Nationale), François REBSAMEN (maire de Dijon et président de la FNESR), Christine REVAULT D’ALLONNES-BONNEFOY (députée européenne et présidente de la délégation socialiste française) et le/la futur-e président-e du groupe socialiste au Sénat
  • la coordination des territoires avec Hussein BOURGI (conseiller régional d’Occitanie et premier secrétaire fédéral de l’Hérault), Emmanuel GREGOIRE (adjoint au maire de Paris et premier secrétaire fédéral de Paris), Matthieu KLEIN (président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle) et Pernelle RICHARDOT (adjointe au maire de Strasbourg, conseillère régionale du Grand Est et première secrétaire fédéral du Bas Rhin)
  • le porte-parolat avec Karim BOUAMRANE, Sébastien DENAJA (ancien député de l’Hérault et conseiller municipal de Sète), Julien DRAY (ancien député de l’Essonne et conseiller régional d’Île-de-France) et Estelle GRELIER (ancienne secrétaire d’Etat et ancienne députée de Seine-Maritime)

La direction provisoire nommera des chargé-e-s de mission pour des tâches spécifiques tout en veillant à ce que les secrétaires nationaux poursuivent leurs actions.

Les instances du Parti Socialiste, dont le Bureau National, restent en place et suivront les travaux de la direction provisoire.

Les commentaires sont fermés.