Ecrit le .

Une rentrée décisive

Après des élections européennes décevantes notre parti a semblé prendre la mesure de notre problème. Chacun affirmait notre responsabilité collective et nul n’affirmait que les torts étaient chez les électeurs. Repenser notre projet, notre stratégie, nos pratiques, notre organisation furent des propositions largement partagées. La conscience de notre prochain rendez-vous avec les prochaines élections régionales conduisait à cette attitude. Mais le mois de juillet ne fut pas fameux et les médias et d’autres s’en donnèrent à cœur joie. Nous sommes à la croisée des chemins.

Soit le cycle qui nous conduirait à notre marginalisation de la vie politique s’amplifie soit nous démontrons notre capacité à faire face. Dans le premier cas tous ceux qui le peuvent se retrancheront dans les places fortes locales -communes, départements, régions- en attendant de nouvelles perspectives et alors le PS devient un appareil formel. C’est le modèle qu’a suivi de fait le Parti Communiste.

Soit nous nous donnons les moyens d’être au rendez-vous de l’histoire : celle de la rénovation de la social démocratie, dont on pouvait penser qu’elle était à même de paraître porteuse d’espoir dans les tourments de la crise. Ce travail nous ne devons pas le faire seuls. Les résultats des élections européennes montrent que les autres partis socialistes européens sont à la même enseigne. Le débat doit donc s’engager au sein de l’internationale socialiste. Nous avons aussi besoin du dialogue avec toutes les forces sociales du pays, partis, syndicats, associations, chercheurs, individus Nous devons trouver avec eux les formes constructives d’un débat.

Notre séminaire de rentrée est la première occasion locale de réfléchir débattre, proposer. Venez-y nombreux avec vos amis, adhérents, sympathisants ou simplement citoyens souhaitant discuter. A bientôt.

Jacky Darne
Premier Secrétaire Fédéral

Les commentaires sont fermés.