Ecrit le .

Repartir !

Le plaisir de voir Sylvie Guillaume siéger au Parlement Européen ne suffit pas à atténuer l’amertume que nous avons tous ressenti devant le revers que nous avons subi le 7 juin. Nous devons bien sûr analyser sérieusement les causes de ce médiocre résultat, sinon comment trouver les remèdes ?

Mais pour faire ce travail, je souhaite que nous partagions tous une conviction : permettre à cet outil du changement social qu’est notre parti de poursuivre la route. Il a besoin de rénovation. Mais si nous avons un Secrétaire National chargé de cette rénovation, c’est la responsabilité de chacun d’entre nous d’y prendre sa part.

Que dans les sections, les instances fédérales, et nationales, nous trouvions les clarifications nécessaires et l’organisation qui nous permettront d’avoir un discours, un projet, et des pratiques compris des habitants de ce pays, qu’ils sachent que nous sommes porteurs d’une alternative crédible face au pouvoir en place dans ce monde en crise.

Les courants, les motions, ne sont pas un mal en soi, s’ils permettent un vrai choix, un vrai débat. Mais lorsqu’ils sont ou apparaissent exister principalement comme outil de concurrence entre nous pour le pouvoir, comment s’étonner que les électeurs ne nous suivent pas ?

Je propose que dans la Fédération du Rhône, nous engagions la réflexion sur ce que nous devons dire et faire pour repartir. C’est la condition pour que lors des prochaines échéances, et d’abord celle des élections régionales, nous retrouvions la confiance de nos concitoyens.

Les commentaires sont fermés.