Ecrit le .

Les résultats des élections européennes sont décevants pour le PS : deux élus siègeront au Parlement Européen pour la région Sud Est.

Pour un nombre croissant d’électeurs qui se sont abstenus, l’Europe n’est pas apparue comme une solution.

Les suffrages obtenus par les partis de droite sont inférieurs à ceux obtenus par la gauche. L’UMP ne peut donc revendiquer de victoire.

Nous n’avons pas su suffisamment convaincre les citoyens de nos propositions pour une Europe plus protectrice et qui agisse contre les conséquences de la crise économique, sociale et écologique que nous traversons. Nous travaillerons à bâtir un Parti Socialiste rassemblé et rénové pour apporter des réponses améliorées aux attentes de nos concitoyens.

La Fédération du Parti Socialiste du Rhône remercie les électeurs qui ont voté socialiste et tous ceux qui se sont engagés dans cette campagne difficile. Elle agira pour prendre toute sa place dans une étape nouvelle.

Sylvie Guillaume nous représentera au Parlement Européen. Nous regrettons qu’elle ne soit pas accompagnée de Farida Boudaoud qui a fait avec Vincent Peillon et tous ses co-listiers une belle campagne électorale.

L’intégralité des résultats est disponible sur le site du ministère de l’Intérieur.

RESULTATS*

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 1 058 171
Abstentions 627 911 59,34
Votants 430 260 40,66
Blancs ou nuls 11 481 1,08 2,67
Exprimés 418 779 39,58 97,33
Liste conduite par Voix % Exprimés
Jean-Luc BENNAHMIAS (Modem) 36 107 8,62
Jean-Marie LE PEN (FN) 25 673 6,13
Matthieu CHAUVIN (AUT) 724 0,17
Jérôme MEDEVILLE (AUT) 31 0,01
Nathalie ARTHAUD (LO) 3 446 0,82
Michèle VIANES (DVD) 8 661 2,07
Michèle RIVASI (Europe écologie) 82 091 19,60
Christian GARINO (AUT) 447 0,11
Daniel DUFRENEY (DVD) 46 0,01
Raoul JENNAR (NPA) 15 424 3,68
Christophe RICERCHI (EXG) 1 0,00
Françoise GROSSETETE (UMP) 130 521 31,17
Jacques GAUTRON (DVD) 71 0,02
Marie-Christine VERGIAT (G) 19 904 4,75
Philippe BARIOL (DVG) 6 0,00
Dominique HAMEL (AUT) 51 0,01
Patrick LOUIS (Libertas) 16 597 3,96
Francis LALANNE (AUT) 13 371 3,19
Annie VITAL (DVG) 185 0,04
Vincent PEILLON (PS) 63 296 15,11
Victor Hugo ESPINOSA (AUT) 2 126 0,51

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des %Exprimés peut ne pas être égale à 100,00% .

7 Réponses à “Elections européennes – réaction de la fédération”

  1. EG

    L’UMP fait un très mauvais score en regard des autres leaders de la droite en Europe. Certe le score du PS est loin d’être satisfaisant mais il montre que la France a le vote et le cœur à Gauche.
    Face à un trio de choc et d’efficacité, de Éva Joly – Daniel Cohn-Bendit & José bové, le PS a été affaiblit et le MoDem laminé. L’enseignement à en tirer est que les électeurs se sont reconnus dans une liste concrète, proposant un projet porteur et en plus d’expérience. Moins dans le flou que les propositions du PS.
    Le PS vient enfin de tourner la page de l’héritage Mitterrand ce n’est peut-être pas plus mal pour reconstruire un projet sur de saines et solides bases. Le PS qui longtemps a cru qu’il incarnait à lui seul la gauche ne peut, aujourd’hui, qu’abandonner son petit hégémonisme et s’ouvrir aux autres.
    Le socialisme a heureusement encore un bel avenir devant lui.

  2. Arthur Empereur

    Un débriefing est-il prévu dans les prochaines semaines avec les militants pour « travailler à bâtir un Parti Socialiste rassemblé et rénové » ?

  3. JANODET Bernard / fontaines St-Martin

    Bernard JANODET ce 14.JUIN. 2009
    L’obstination de Martine AUBRY comme cela était pour moi prévisible, nous a emmenez dans le mur le plus brutal qui soit. et en autre de ne pas intégrer à parts égales la direction et le conseil du P.S  » suite aux votes Militants » = nous voyons ce que cela donne; avec le manque de perspectives politiques sérieuses, les vieilles Lunes reviennent, la rénovation tant promis tarde, nous même pas de programme sérieux, pourquoi avons nous tardez de parler  » EUROPE ».
    — Nous n’avons pas à être fier de nos dirigeants comme du conseil National qui à accepter des compromis malsains.
    — quand allons nous enfin voir émerger  » un vrai leeder qui va enfin nous emmener vers la victoire, ce qui est certain, nous sommes très très mal partis Politiquelment, les militants nous quittent et non des moindre, Alors quoi !
    Courage et bon vent aux Volontaires NOUVEAUX.

  4. JANODET Bernard / fontaines St-Martin

    Bernard JANODET ce 14.JUIN. 2009
    L’obstination de Martine AUBRY comme cela était pour moi prévisible, nous a emmenez dans le mur le plus brutal qui soit. et en autre de ne pas intégrer à parts égales la direction et le conseil du P.S  » suite aux votes Militants » = nous voyons ce que cela donne; avec le manque de perspectives politiques sérieuses, les vieilles Lunes reviennent, la rénovation tant promis tarde, nous même pas de programme sérieux, pourquoi avons nous tardez de parler  » EUROPE ».
    — Nous n’avons pas à être fier de nos dirigeants comme du conseil National qui à accepter des compromis malsains.
    — quand allons nous enfin voir émerger  » un vrai leeder qui va enfin nous emmener vers la victoire, ce qui est certain, nous sommes très très mal partis Politiquelment, les militants nous quittent et non des moindre, Alors quoi !
    Courage et bon vent aux Volontaires NOUVEAUX.

  5. bernard

    aRillieux-la-Pape : le candidat du PS affrontera celui du FN

    LE candidat du PS, Renaud Gauquelin, et celui du FN, Denis de Bouteiller, seront aux prises, dimanche prochain, lors du second tour de la cantonale partielle de Rillieux-la-Pape (Rhône), ville où furent exécutés sept otages juifs le 29 juin 1944 par la police de Touvier. Dimanche dernier, le premier tour a été marqué par un taux d’abstention élevé, un peu plus de 70%. La campagne avait soulevé peu d’intérêt parmi la population de ce canton, qui regroupe les communes de Rillieux-la-Pape, Sathonay-Camp et Sathonay-Village (38.294 habitants au total). En effet, le nouvel élu n’occupera son siège que trois mois et demi jusqu’à la nouvelle élection du 15 mars prochain. Cette faible mobilisation semble avoir profité au candidat du FN, Denis de Bouteiller, secrétaire départemental et responsable régional du parti d’extrême droite.

    Le candidat FN sera opposé au second tour à Renaud Gauquelin, investi par le Parti socialiste, qui avait reçu le soutien du Parti radical socialiste, des Verts et du Mouvement écologiste indépendant. « Il faut s’attendre à un second tour très difficile », a déclaré Renaud Gauquelin. Avec près de 7% des voix, la candidate communiste, Annie Ferri, a appelé à voter pour le candidat PS au second tour. Le candidat unique de la droite (UDF-RPR), Pierre Brunel, qui ne recueille que 21,70% dans un canton détenu jusqu’en septembre dernier par Marcel André (app. UDF), maire de Rillieux-la-Pape de 1959 à 1995, n’a pas donné de consigne de vote à ses électeurs.
    rticle de l humanitè du 26/11/97

  6. bernard

    l absention s est l art de cacher les rayons du soleil avec un egoutoir .

  7. Agnès

    Effectivement, j’attends un débriefing avec impatience dans ma section.
    Je suis déçue que Karim Zéribi et Farida Boudaoud n’aie pas été élus…