Ecrit le .

illustration-1er-mai

Pour la première fois depuis la Libération, les 8 organisations syndicales vont défiler ensemble pour une fête du travail qui sera exceptionnelle.

A la hauteur d’une crise sans précédent, face à un Gouvernement autiste qui refuse de répondre aux attentes des français, la gauche rassemblée présentera un front uni.

Le Parti Socialiste manifestera aux côtés des organisations syndicales dans toute la France et vous êtes invités à rejoindre le cortège socialiste, ce premier mai, à Lyon, rendez-vous à 10h place Jean Macé (Lyon 7ème). Nous aurons le plaisir d’accueillir dans notre cortège lyonnais Vincent Peillon, tête de liste socialiste aux élections européennes pour la région Sud Est. Vous trouverez ci-dessous l’appel commun des syndicats.

1er Mai : Déclaration intersyndicale du 30 mars 2009.

L’augmentation du nombre de chômeurs, la baisse significative de la consommation, l’incertitude grandissante sur l’activité des entreprises témoignent de la gravité de la crise qui frappe un nombre croissant de salariés sans que nul ne puisse aujourd’hui en prédire la durée.

Les mobilisations viennent d’obliger le gouvernement à agir sur les stock-options et les rémunérations exceptionnelles des dirigeants d’entreprise lorsque ces dernières ont reçu des aides publiques directes. Sur la question de la redistribution des richesses produites, le décret annoncé bien qu’insuffisant est un début de remise en cause du système actuel. Elle laisse cependant de côté l’essentiel des revendications du 5 janvier 2009 portées par les mobilisations du 29 janvier et du 19 mars 2009.

Gouvernement et patronat doivent rapidement mettre en oeuvre les mesures déjà prises et engager les négociations et les concertations pour répondre à l’ensemble des revendications.

C’est pourquoi, dans la suite des journées du 29 janvier et du 19 mars et dans ce contexte exceptionnel, les organisations syndicales s’entendent pour faire du 1er Mai un nouveau temps fort de mobilisation pour peser sur le gouvernement et le patronat. Elles appellent leurs organisations locales à rechercher les modalités appropriées pour réussir cette journée de revendication syndicale en tenant compte des situations locales. Pour préparer le 1er Mai, elles conviennent de faire du mois d’avril un mois de mobilisations ponctué d’initiatives visant à soutenir les actions engagées et à organiser les solidarités.

En fonction des réponses du gouvernement et du patronat, les organisations syndicales débattront lors de leur prochaine rencontre des nouvelles initiatives (grève interprofessionnelle, manifestations, mobilisations un samedi…). Une prochaine réunion est d’ores et déjà fixée au 27 avril.

3 Réponses à “Vers un 1er Mai Historique”

  1. Jabut Gérard

    C’est pas trop tôt que tous les syndicats se mobilisent pour participer ensemble a cette grande fête qu’est le premier mai.
    En plus que les forces politiques de gauche soient également prèsentes prés des travailleurs, ça participe à l’unité que l’on a bien besoin face à ce gouvernement qui est sans pitié.
    J’ai parié comme beaucoup qu’il y aurait plus de monde à ce défilé que pour celui du 19 mars, alors ne nous décevez pas.
    Merci, on compte sur tout le peuple de gauche enfin réuni, c’était déjà beau à voir le 19 mars, ça sera exceptionnel et historique ce 1er mai.

  2. PABION

    A quelle heure démarrera le cortège et sur quel parcours?
    Merci de votre réponse.

  3. FORNIER andré

    je trouve l’initiative formidable et très bien venu : je suis disponible et prêt pour « donner un coup de main » si nécessaire pour l’organisation…