Ecrit le .

Christianne Demontes (rond)

La campagne des élections municipales et cantonales touche à sa fin. Les projets ont pu être présentés, défendus, débattus, et les enjeux se sont peu à peu cristallisés dans les territoires. Transports en commun, logement, petite enfance, développement économique, les candidats et tous les militants mènent depuis plusieurs mois la bataille sur le terrain.

A quelques jours du premier tour, il s’agit maintenant de mobiliser les électeurs, car l’abstention est aussi un adversaire. L’élection municipale est certes l’une de celles qui intéressent le plus nos concitoyens, et un vent d’optimisme semble souffler en notre faveur, notamment à Lyon.

Mais nous devons rester vigilants, et ne pas croire que l’impopularité du gouvernement, ou les sondages satisfaisants dont nous disposons ici ou là nous autorisent à nous relâcher. Bien plus que surfer sur un mécontentement envers la droite, nous avons, candidats et militants, le devoir d’apporter de véritables réponses aux attentes de tous, et d’être à la hauteur de la confiance que nous sollicitons.

N’oublions pas que dès le lendemain des élections, le gouvernement risque de prendre une nouvelle série de mesures qui mettront à mal le pouvoir d’achat des Français. Il ne faut pas se leurrer: l’augmentation des franchises médicales, le retour du projet de TVA dite sociale, le blocage des salaires, toutes ces mesures injustes réapparaîtront dès que l’élection sera passée. Raison de plus pour que dans les collectivités, les villes et les départements, la gauche soit en position de force pour développer des politiques locales solidaires.

Je souhaite à chacun d’entre vous bon courage et bonne chance pour ces derniers jours de campagne, je vous fais confiance pour faire gagner la gauche !

Christiane Demontès
Première Secrétaire fédérale

Un Réponse à “L’édito de Christiane Demontès – mars 2008”